LE LEXIQUE DES MOTS CROISÉS  

 

AUTEUR

L'auteur d'une grille de mots croisés est appelé verbicruciste, mots-croisiste ou sphinx. C’est généralement la même personne qui fabrique la grille et rédige les définitions. Mais ce n’est pas une obligation : par exemple, en 2007, le président Bill Clinton rédigea les définitions d’une grande grille de mots croisés qui avait été réalisée par la verbicruciste Cathy Millhauser et qui parut dans le New York Times.

CASE

La case est l’unité de base d’une grille de mots croisés. Elle correspond au croisement entre une ligne horizontale et une colonne verticale.

CASE NOIRE

La case noire n’est pas obligatoirement noire car, de nos jours, les grilles de mots croisés peuvent être imprimées en couleur. Mais c’est ainsi que l’on désigne la case foncée (on dit aussi case neutre) qui est utilisée pour indiquer la fin et le début d’un mot inséré dans la grille. La particularité des mots fléchés est d’utiliser ces cases pour y insérer les définitions.

CASE BLANCHE

Les cases blanches (ou cases vierges) sont utilisées pour inscrire les lettres d’un mot. Comme pour la case noire, la case blanche peut être d’une autre couleur si le fond de la grille a été mis en couleur, mais elle doit obligatoirement rester plus claire que les cases dites « noires ».

CHEVILLE

La cheville est un groupe de lettres sans signification. Tout comme les chevilles du menuisier réunissent deux pièces de bois, elle permet de réunir deux (ou plusieurs) mots qui n’auraient pas pu le faire sans elle. Bien que certains puristes ou détracteurs désavouent l’utilisation de ces mots qui n’en sont pas, il faut bien avouer que les chevilles rendent un grand service aux croiseurs de mots. Les chevilles ne peuvent évidemment pas être définies comme un mot existant. C’est pourquoi les auteurs se font un point d’honneur à trouver des définitions astucieuses permettant au cruciverbiste de deviner ce groupe de lettres sans signification. Il existe autant d’astuces que de possibilités offertes par la combinaison des vingt-six lettres de l’alphabet.

COLONNE

Dans une grille de mots croisés, les mots placés verticalement le sont dans des colonnes. Celles-ci croisent avec des lignes. Chaque colonne est identifiée par un chiffre arabe, un chiffre romain ou une lettre de l’alphabet. Les mots se lisent de haut en bas.

CRUCIVERBIE

Ce terme n'existe pas officiellement, mais il pourrait très bien faire son entrée à l'Académie Française pour désigner l'univers des mots croisés, leurs auteurs, leurs adeptes, leur philosophie.

CRUCIVERBISME

Ce terme n'existe pas officiellement, mais il pourrait très bien faire son entrée à l'Académie Française pour désigner l'activité qui nous est chère, faire des mots croisés, tout comme on dit hippisme pour faire du cheval ou nautisme pour faire du bateau !

CRUCIVERBISTE

Le cruciverbiste est la personne qui se torture les méninges pour résoudre un problème de mots croisés. On peut reconnaître dans ce terme, apparu dans les années 1950, les racines latines crucis (croix) et verbum (mot). Il n’est pas toujours bien compris par le grand public et est souvent confondu avec son proche parent, verbicruciste (voir ce mot). Dans les années 1930, l’amateur de mots croisés était aussi appelé œdipe, par référence au personnage de la mythologie qui eut à résoudre l’énigme du sphinx (voir ce mot).

DÉFINITION

Les définitions, qui peuvent être constituées d’un ou plusieurs mots, sont les énigmes qui doivent permettre au cruciverbiste de deviner les mots à placer dans la grille. Elles doivent être numérotées afin de repérer l’emplacement des mots dans la grille. Les définitions, qui se répartissent entre « horizontalement » et « verticalement », sont imprimées près de la grille à remplir, sur le côté ou au-dessous. Pour les mots fléchés, les définitions sont directement placées dans des cases.

GRILLE

La grille de mots croisés est constituée de lignes et de colonnes dans lesquelles seront inscrits les mots correspondant aux définitions. En France et dans les pays francophones, les grilles sont habituellement de forme rectangulaire. Il n’y a pas de dimensions imposées et donc aucune limite pour la longueur des lignes et la hauteur des colonnes.

HORIZONTALEMENT

Ce mot indique que tous les mots correspondant aux définitions qui suivent doivent être placés à l'horizontale dans la grille, c’est-à-dire sur une ligne.

LIGNE

Dans une grille de mots croisés, les mots placés horizontalement le sont sur des lignes. Celles-ci croisent avec des colonnes. Chaque ligne est identifiée par un chiffre arabe, un chiffre romain ou une lettre de l’alphabet. Les mots se lisent de gauche à droite.

MOTS CROISÉS MUETS

Les mots croisés muets sont une variante des mots croisés. La tâche du cruciverbiste est rendue plus difficile par le fait que la grille vierge n'indique pas l'emplacement des cases noires. Le cruciverbiste doit donc deviner leur emplacement au fur et à mesure qu’il trouve des mots et les indiquer dans la grille.

MOTS-CROISISTE

Terme apparu dès 1925, l’année de naissance des mots croisés en France, pour désigner celui qui les fabrique. On préfère parler aujourd’hui d’auteur de mots croisés ou de verbicruciste. Dans les années 1930, l’auteur était appelé sphinx en référence au monstre fabuleux qui proposait une énigme à résoudre aux voyageurs (voir œdipe).

MOTS EN CROIX

Ce terme était utilisé vers la fin des années 1920 pour désigner les mots croisés. Les deux appellations cohabitèrent quelque temps, mais c’est finalement l’expression « mots croisés » qui l’emporta.

MOTS FLÉCHÉS

Les mots fléchés sont une variante des mots croisés dans laquelle les définitions sont placées dans les cases. Ils sont apparus en France en 1969, importés par Jacques Capelovici d’Allemagne , pays où ils existaient déjà depuis un certain temps (les Allemands les avaient eux-mêmes importé de Suède). Les mots fléchés sont réputés plus faciles que les mots croisés. Ils sont surtout appréciés du grand public parce que, les définitions étant placées à l’intérieur de la grille, il n’est plus nécessaire d’effectuer un va-et-vient permanent entre la grille et les définitions, comme c’est le cas dans les mots croisés.

NIVEAU DE DIFFICULTÉ

Le niveau de difficulté (degré, force) indique si une grille est difficile ou non à résoudre. Il est souvent indiqué au moyen d’un chiffre qui peut aller de 1 à 5, voire de 1 à 6 (de très facile à très difficile). La difficulté n'a rien à voir avec les dimensions de la grille et il y a parfois confusion entre la difficulté et le temps nécessaire pour remplir la grille. En effet, une grille géante de force 2 peut demander beaucoup plus de temps qu'une petite grille de force 5, tout en restant très simple. La difficulté se mesure par rapport au choix des mots et à la nature plus ou moins astucieuse des définitions.

ŒDIPE

Dans les années 1930, l’amateur de mots croisés était appelé œdipe, par référence au personnage de la mythologie qui eut à résoudre l’énigme du sphinx. Cette appellation étant tombée en désuétude, on emploie aujourd’hui le terme de cruciverbiste.

PONCIF

Les poncifs sont des mots, parfois rares dans la vie de tous les jours, mais qui, à cause des lettres très utilisées qu'ils contiennent, reviennent très souvent dans les grilles de mots croisés. Il s’agit en général de mots courts de deux, trois ou quatre lettres.

POTENCE

La potence est le terme imagé qui désigne l’ensemble formé par le croisement du premier mot placé horizontalement avec le premier mot placé verticalement (le croisement s’effectue sur la première lettre de chaque mot). Dans les grilles de petite ou moyenne dimension, les mots qui forment la potence occupent généralement toutes les cases de la première ligne et de la première colonne. Ce sont donc des mots longs, souvent difficiles à deviner.

SPHINX

Auteur de mots croisés, appelé aussi verbicruciste ou mots-croisiste. Dans les années 1930, l’auteur était appelé sphinx en référence au monstre fabuleux qui proposait une énigme à résoudre aux voyageurs (voir œdipe).

VERBICRUCISTE

Le terme verbicruciste désigne la personne qui fabrique des mots croisés, plus justement appelé « auteur de mots croisés ». Il est formé des deux racines latines verbum (mot) et crucis (croix) sur le modèle du mot "cruciverbiste", qui est plus ancien (voir ci-dessus). On pourrait le remplacer par l’expression « croiseur de mots » ! De création récente, - il n’est pas encore dans tous les dictionnaires ! - il s’est substitué à l’ancien terme "mots-croisiste" qui était utilisé depuis 1925, année où les mots croisés sont arrivés en France. Dans les années 1930, on parlait également de sphinx (voir ce mot).

VERTICALEMENT

Ce mot indique que tous les mots correspondant aux définitions qui suivent doivent être placés à la verticale dans la grille, c’est-à-dire dans une colonne.

V.O. (traductions)

Les mots croisés existent dans tous les pays du monde. Découvrez comment on dit "mots croisés" dans les pays suivants :

ALLEMAGNE : kreuzworträtsel

ALGÉRIE : لُغْز الكَلِمات الـمُتَقاطِعَة

BULGARIE : kръстословица (kristoslovitsa)

CHINE : 填字游戏

CROATIE : križaljka

DANEMARK : krydsordsopgave

ESPAGNE : crucigrama, palabras cruzadas

ÉTATS-UNIS : crosswords, crossword puzzle

FINLANDE : sanaristikko

GRANDE-BRETAGNE : crosswords, crossword puzzle, cryptic crosswords

GRÈCE : σταυρόλεξο (staourolekso)

HONGRIE : keresztrejtvény

INDONÉSIE : teka-teki silang

ISLANDE : krossgáta

ISRAËL : תשבץ

ITALIE : cruciverba, parole crociate

JAPON :  クロスワードパズル (kurosu waado pazuru)

MADAGASCAR : kilalaon-teny mifampiditra

NORVÈGE : kryssord

PAYS-BAS : kruiswoordpuzzel (kreusvordpeuzeul)

POLOGNE : krzyżówka (kchijouvka)

PORTUGAL : palavras cruzadas

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE : křížovka

ROUMANIE : cuvinte încrucişate

RUSSIE : кроссворды (krossvordi)

SUÈDE : korsord

TURQUIE : çapraz bulmaca